Les vélos en bois signés Keim.

Keim

En avril 2014, Keim a dévoilé son modèle Arvak, premier représentant d’une nouvelle génération de vélos en bois. Ces vélos, conçus et manufacturés à Savonnières en Touraine, sont des pièces uniques, mêlant design, superbe maîtrise du travail du bois et nouvelles technologies.

Pour Keim, un vélo est une extension du corps humain, une machine à transformer l’énergie en propulsion. Une monture légère, durable et épurée, fabriquée avec soin. Et c’est peu dire quand on voit le niveau remarquable de finition apporté à ces machines.

Keim

Arvak, cheval mythologique tirant le soleil dans sa course à travers le ciel, est une monture que l’on enfourche presque à même le cadre. Sa silhouette épurée rappelle l’ossature des oiseaux et l’agressivité de la ligne est tempérée par la douceur tactile du bois.

Son cadre monocoque creux testé en laboratoire est un composite de 24 couches de frêne stratifié sous vide avec une résine bio-sourcée. L’orientation des fibres de bois est optimisée afin de profiter au mieux des caractéristiques exceptionnelles de cette essence utilisée dans la fabrication de manche d’outils, de crosses de hockey ou encore d’âmes de skis. De la sélection du bois au glaçage, chaque cadre est façonné sur mesure par les compagnons de l’atelier Breitfuss.

Le vélo est équipé de composants techniques de grandes qualités pour une intégration parfaite : jeu de roues carbone Corima fabriquées en France, pédalier Miche et selle fi’zi:k manufacturés en Italie ou encore potence-cintre doté d’un serrage exclusif conçu et fabriqué par l’atelier Breitfuss.

Au final, Arvak file sans cahots ni bruits, à part celui des roues carbone sur le sol. Sa géométrie compacte, sa rigidité et sa légèreté en font une machine dynamique et réactive.

Keim

Mais la technique de fabrication des vélos Keim ouvre aussi de nouveaux horizons esthétiques, et depuis sa création, Keim invite des artisans d’exception à participer à la création de pièces uniques. Ainsi, Alerion est né d’une collaboration avec Charles Boulnois, sculpteur meilleur ouvrier de France. Symbiose de deux approches du bois, techniques et radicale pour l’une, poétique et sensible pour l’autre, le vélo Alerion devient ainsi une sculpture fonctionnelle.

Keim

La belle aventure ne s’arrête pas là puisque Kleim vient de présenter un nouveau modèle baptisé Honza. Basé sur les mêmes techniques de fabrication, celui-ci peut être équipé d’un groupe multi-vitesses ou être monté en fixie.

Crédits photos : Keim.

Keim

Keim

Keim

Keim

Keim

Keim

Keim

Keim

Keim

Dans la même rubrique :

Mots clés :