Bugatti : La 450ème et dernière Veyron.

Bugatti Veyron La Finale

Au Salon Automobile de Genève, Bugatti a souhaitez fêter la Veyron en présentant côte à côte la 1ère et la 450ème et dernière Veyron baptisée « La Finale ». Eh oui ! La production de la super-voiture de sport de série la plus rapide au monde, dont les caractéristiques de puissance suscitent l’enthousiasme dans le monde entier depuis son lancement, il y a dix ans, est limitée à 450 exemplaires. Et les 450 exemplaires ont tous été vendus.

Le développement de la Bugatti Veyron compte parmi l’un des plus grands défis techniques dans le monde automobile. Quatre objectifs étaient assignés aux développeurs Bugatti dans le cahiers des charges de ce bolide : le véhicule devait développer plus de 1000 chevaux, rouler à plus de 400 km/h, accélérer de zéro à 100 en moins de 3 secondes, mais aussi, et c’est là le plus grand défi, être capable dans cette configuration de conduire son propriétaire à l’opéra avec confort et style.

La Veyron ne se contente pas d’incarner la performance et la vitesse absolue. Elle est, par son design intemporel, par son esthétique particulière, fortement marquée par l’ADN historique de Bugatti, une œuvre d’art automobile.

Bugatti Veyron La Finale

La conception de la carrosserie en carbone de « La Finale » est basée sur celle de Veyron qui porte le numéro de châssis « 1 ». Il y a dix ans, celle-ci avait été conçue dans le style bicolore caractéristique des Bugatti des années 1920 et 1930. Ce langage de design reste aujourd’hui indissociable de la Veyron. Sur « La Finale », les ailes avant, les portes et les zones situées entre les portes et les prises d’air latérales sont en carbone apparent noir. Les autres pièces de l’habillage extérieur sont en carbone apparent rouge. Le monogramme « La Finale » rappelle par deux fois l’importance particulière de cette voiture.

Les prises d’air et le cache du radiateur d’air de suralimentation ont, pour la première fois sur une Veyron, été peints en noir. Ces éléments arborent, également en « Italian Red », le logo EB et le monogramme « 16.4 » en relief. Le design des jantes suit lui aussi le thème chromatique rouge/noir.

L’intérieur de « La Finale » a été entièrement revêtu de cuir de couleur « Silk », un beige clair qui donne une touche raffinée. Les designers et l’acquéreur ont cependant opté, dans le cas de ce numéro 450, pour un contraste de couleurs. Ils ont choisi à cet effet un rouge soutenu, appelé « Hot Spur ». Ce rouge resplendit sur les accoudoirs, le tableau de bord, les panneaux latéraux de siège ainsi que sur la couronne de volant, laquelle est également ornée de surpiqûres beige « Silk ».

Avec ses caractéristiques de puissance, la Veyron a fait entrer le monde de l’automobile dans une nouvelle dimension. Pour parvenir à ce résultat, Bugatti a mis au point des solutions techniques qui n’existaient pas jusqu’alors. Bien entendu, Bugatti travaille déjà à la suite et le prochain modèle est en cours de développement.

Crédits photos : Bugatti.

Bugatti Veyron La Finale

Bugatti Veyron La Finale

Bugatti Veyron La Finale

Bugatti Veyron La Finale

Bugatti Veyron La Finale

Bugatti Veyron La Finale

Bugatti Veyron La Finale

Bugatti Veyron La Finale

Dans la même rubrique :

Mots clés :