Les Barmes de l’Ours : Hôtel et Spa à Val d’Isère.

Les Barmes de l'Ours

Les pas font crisser la neige fraîchement tombée tandis que l’on s’apprête à entrer aux Barmes de l’Ours pour découvrir, d’étage en étage, les secrets de l’une des plus belles adresses hôtelières de Savoie. Une grande maison de bois et de pierre accrochée à la montagne avec sa façade en mélèze et sa toiture de lauze.

Perché à 1850 mètres d’altitude, en amont du centre du village historique de Val d’Isère, Les Barmes de l’Ours jouissent d’un emplacement d’exception, au pied de la célèbre Face de Bellevarde, théâtre chaque année du critérium de la 1ère neige.

Les Barmes de l’Ours : Contrairement à une croyance répandue, l’ours n’hiberne pas, il hiverne, blotti dans sa tanière, le plus souvent une caverne appelée « baume », « balme » ou « barme » selon les vallées. Hiverner dans des Barmes cinq étoiles, peut-on imaginer plus irrésistible façon de passer les mois enneigés ?

A peine passé l’entrée, il règne une authentique élégance. La décoration sobre mais raffinée conçue par Michel Force et voulue par Delphine André, propriétaire des lieux, procure une voluptueuse sensation de chaleur et de confort. Mêlant les matières les plus nobles et naturelles, le célèbre décorateur savoyard a su composer une atmosphère tout à la fois luxueuse et accueillante.

Au rez-de-chaussée, sur lequel s’ouvre également le bar et les restaurants, le vaste salon d’accueil donne le ton. Ambiance familiale et fantaisie artistique s’y mêlent étroitement pour offrir un espace aussi avenant que surprenant. Le mobilier authentique mais recherché, les matières chaleureuses, laine épaisse et cuirs patinés, les murs de bois bruts…

Il faut dire que ce qui confère aux Barmes de l’Ours une dimension particulière, c’est que l’art y est toujours présent. Tandis que l’imposant ours en bronze noir du sculpteur savoyard Livio Benedetti vous accueille, « La Dame à la musique », œuvre du même artiste, veille sur la réception. Ailleurs, au hasard des murs, ce sont les œuvres picturales de l’artiste britannique Zoe Kronberger qui offrent leur libre interprétation de la chorégraphie alpine des skieurs. Partout, des sculptures, dont de nombreux ours de toutes apparences, des tableaux, des photos, arrêtent le regard.

Ainsi, il n’est de salon ou de chambre qui ne soit agrémenté de quelques pièce originale. D’ailleurs, Les Barmes de l’Ours est devenu un pôle artistique reconnu à Val d’Isère et dans toute la vallée, avec chaque saison de nouvelles expositions temporaires d’artistes locaux ou internationaux.

Les Barmes de l'Ours

Du douillet cocon pour deux au luxueux appartement de prestige, avec ses 76 chambres et suites, Les Barmes de l’Ours comblent les désirs de chaque hivernant. Les balcons s’ouvrent sur la montagne ou le vieux village, tandis que les cheminées qui agrémentent de nombreuses suites et chambres permettent de goûter en toute intimité le plaisir sans égal des grandes flambées d’hiver. Vastes et lumineuses, la plupart des salles de bain proposent baignoire, dont certaines à hydromassage, et douche à l’italienne.

Au premier étage, les chambres épurées au mobilier gustavien et aux murs lambrissés de bois lasuré évoquent l’élégante rigueur et tout le savoir-faire nordique, réchauffées par des touches de pastels tendres parme, rose ou encore bleu ciel. Au deuxième étage, ambiance « lodge du Grand Nord des Amériques », comme en témoigne un décor inspiré des plus élégants refuges du Dakota ou du Montana. Le mobilier de style anglais au bois sombre se marie parfaitement à la chaleur de la fourrure, la douceur du velours et la noblesse du cuir.

Au troisième s’ouvre le « Chalet d’Alpage ». Ici, blondeur des bois, profondeur des tapis, rusticité bienveillante du mobilier traditionnel nous renvoient aux origines savoyardes pour des chambres qui incitent à faire douillettement la sieste à l’abris des frimas. La montagne a beau être rude, elle n’est pas forcément rustique. En témoigne les lofts d’altitude, situé au quatrième étage, et qui mêlent clarté et design, luxe et sérénité, au sein de larges volumes aux lignes claires.

Si les 49 chambres séduisent par leur confort chaleureux, leur raffinement et leur caractère, c’est dans les 27 suites, luxueux appartements familiaux, que séjourner aux Barmes de l’Ours devient plus qu’un bonheur. Un sommet de l’art de vivre l’hiver. Pour hiverner en famille, 11 suites sont dédiés aux enfants : ce sont les spacieuses Suites de l’Ourson, avec leur luxe discret, qui accueillent petits et grands pour un séjour inoubliable.

La Suite de l’ours, quant a elle, comme suspendue au dessus du domaine skiable, dévoile le plus beau panorama de la station. Sous son élégante charpente en bois massif, cette suite unique de 80 mètres carrés est le cocon idéal pour une lune de miel, un anniversaire ou un séjour hors du monde. Luxe, confort et détente sont ici les maîtres mots.

Au Barme’s, le grand salon bar des Barmes de l’Ours, hôtes et visiteurs peuvent s’y retrouver à tout heure du jour et dès la nuit tombée. Les étagères emplies de livres invitent à goûter de long moment de quiétude autour de la somptueuse cheminée, lové au creux de voluptueux fauteuils aux couleurs chaudes et feutrées. L’après-midi, on y sert thé, chocolat et pâtisseries. Le soir, le Barme’s propose de savants cocktails à déguster à sa table ou au comptoir. Espace de charme, de vie et de fête, le Barme’s fait aussi vibrer les âmes et les corps, notamment tous les mardi avec le Vitamine Jazz Band de Jean Paul Fontaine, une formation de six passionnés de jazz traditionnel.

Les Barmes de l'Ours

Après un verre au Barme’s, vous pourrez choisir votre table dans l’un des trois restaurants propres à satisfaire votre palais. Grande cuisine étoilée à la Table de l’Ours, tradition gourmande à La Rôtisserie, ou encore spécialités locales du Coin Savoyard, selon vos goûts, votre humeur ou votre faim. Mais l’étoile des neiges, c’est bien La Table de l’Ours. Lumières bercées au rythme des flammes de la grande cheminée, colonnes à chapiteau et charpente de bois massif, le cadre chaleureux et très raffiné de cette table gastronomique convie les palais les plus fins à goûter en toute intimité une cuisine qui sublime les produits des producteurs locaux. Sous la houlette du Chef Alain Lamaison, la carte de ce restaurant étoilé attire les gourmets de toute la vallée.

Landais d’origine, Alain Lamaison ouvre son premier restaurant à Paris dès l’age de 23 ans, pour y devenir quelques courtes années plus tard le plus jeune chef étoilé de France. Promenant sa toque de Provence en Corse au gré de ses aventures et envies culinaires, il affectionne particulièrement les produits de montagne, et a retrouvé à La Table de l’Ours, où il avait décroché en 2006 la toute première étoile de Val d’Isère, un écrin mérité pour sa créativité.

Pour finir en beauté, Les Barmes de l’Ours vous invite à réénergiser votre corps et votre esprit grâce à son Spa. Deux saunas, un hammam, un jacuzzi et une piscine chauffée sont accessibles toute la journée aux résidents de l’hôtel, tandis que soins de beauté, anti-âge, minceur ou balnéo sont confiés à la prestigieuse marque de cosmétiques cellulaires suisses Valmont.

Les Barmes de l’Ours *****
Chemin des Carats
73150 Val d’Isère

Crédits photos : Les Barmes de l’Ours.

Les Barmes de l'Ours

Les Barmes de l'Ours

Les Barmes de l'Ours

Les Barmes de l'Ours

Les Barmes de l'Ours

Les Barmes de l'Ours

Les Barmes de l'Ours

Les Barmes de l'Ours

Les Barmes de l'Ours

Les Barmes de l'Ours

Les Barmes de l'Ours

Les Barmes de l'Ours

Les Barmes de l'Ours

Les Barmes de l'Ours

, , ,