Quand Jaquet Droz rencontre Stéphanie Barba.

Jaquet Droz

La Maison Jaquet Droz propose deux montres disponible en 28 exemplaires chacune, et issus de sa collaboration avec l’artiste Stéphanie Barba. Le dessin peint à la main sur l’émail du cadran et gravé sur la masse oscillante font de ces pièces de véritables œuvres d’art.

Impossible de résumer la vie de Stéphanie Barba en quelques lignes tellement celle-ci est dense et variée. La vie lui a offert un don, celui du dessin. Le rythme de tout ce qu’elle voit passe de ses yeux jusqu’à ses mains. A la fin il en reste un dessin, une aquarelle, un fusain…

Passionnée par la danse et ayant rencontrée Maurice Béjart, dont le ballet est soutenu par la maison horlogère, c’est tout naturellement que Jaquet Droz découvre le travail de l’artiste et décide de rendre hommage à la danse, par l’intermédiaire de l’œuvre de Stéphanie Barba, en réalisant ces deux garde-temps.

Pour laisser s’exprimer les dessins de Stéphanie Barba, Jaquet Droz a choisi le cadran de la petite heure minute. Disponible en version 39 mm, or gris, aux cornes et à la boite serties, avec un bracelet alligator bleu, pour mieux faire ressortir le diamant, ce garde-temps deviendra une véritable pièce de distinction. En version 43 mm, or rouge, avec un bracelet crocodile marron et le croquis sanguin, ce garde-temps séduira celles et ceux dont l’âme de meneur demeure.

Crédits photos : Jaquet Droz.

Jaquet Droz

Jaquet Droz