Vacheron Constantin Maître Cabinotier Astronomica : Sublimissime !

Vacheron Constantin

Vacheron Constantin a mis une fois encore ses maîtres-horlogers les plus chevronnés au défi de réaliser une très grande complication en montre-bracelet, dotée d’un ensemble exceptionnel de fonctions. Le redoutable challenge technique prend la forme d’une création unique baptisée Maître Cabinotier Astronomica.

Cette prouesse de miniaturisation, animée par le Calibre manuel 2755-B1, réunit 15 complications parmi les plus exigeantes de la haute horlogerie et fait la part belle aux fonctions astronomiques. Elle est par ailleurs la première émanation d’une nouvelle gamme très exclusive de pièces réalisées dans l’esprit des « cabinotiers » genevois du XVIIIe siècle.

La Maître Cabinotiers Astronomica démontre une fois encore l’exceptionnel savoir-faire de Vacheron Constantin dans l’art de combiner une multitude de complications au format les plus restreint. Le calibre 2755-B1, mouvement mécanique à remontage manuel, embarque une combinaison de 15 complications, animées par 839 composants, pour un diamètre d’à peine 33,90 mm et seulement 12,15 mm d’épaisseur. Une véritable prouesse !

Répétition minutes, équation du temps, tourbillon, quantième perpétuel, date, jour de la semaine, mois, années bissextiles, réserve de marche, indication des heures de lever et de coucher du soleil… Outre les heures et les minutes, pas moins de onze complications s’affichent avec clarté et distinction au recto, côté cadran.

Parmi ces captivantes complications, la répétition minutes mérite une attention particulière, puisqu’elle dispose d’un ingénieux dispositif de régulateur de sonnerie volant centripète, mis au point par la Manufacture Vacheron Constantin. Parfaitement silencieux et évitant l’usure du mécanisme très sollicité de la sonnerie, il permet de réguler la durée de la séquence musicale afin d’entendre distinctement et harmonieusement les notes sonnées pour les heures, les quarts et les minutes, lorsque les marteaux frappent sur les timbres.

En plus de la répétition minute, le cadran arbore à 6 heures un sublime tourbillon pourvu d’une cage en forme de croix de Malte, emblème de la Maison. Effectuant un tour sur lui-même par minute, il se joue des effets de la gravitation pour améliorer la précision du mouvement et tient également lieu de petite seconde.

Vacheron Constantin

Le quantième perpétuel est quant à lui capable de suivre les méandres du calendrier grégorien sans autre intervention qu’un changement de date tous les 400 ans. Il affiche dans une belle symétrie le jour de la semaine à 9 heures, le mois à 12 heures et la date à 3 heures. Discrètement positionné à 1 heure on trouve l’indicateur d’année bissextile.

Affichée au moyen d’une courte aiguille située à 10 heures 30 sur le cadran, l’équation du temps requiert une véritable expertise pour sa mise en oeuvre. Elle a pour fonction de mesurer l’écart en minutes, entre l’heure solaire et l’heure légale et universelle. Par ailleurs, ce garde-temps d’exception dispose d’une autre complication de type astronomique, rare en horlogerie : l’heure de lever et de coucher du soleil.

Le verso n’a pas à rougir de la comparaison avec le recto. À lui seul, il regroupe 4 complications et propose l’affichage de 7 fonctions à la fois intéressantes et utiles : une carte du ciel, le solstice, l’équinoxe, l’heure sidérale, l’âge et les phases de la lune, les saisons et les signes du zodiaque.

Exclusivement dédié à l’affichage de fonctions astronomiques, le cadran s’articule sur deux niveaux. Le disque central arbore une carte du ciel vu de l’hémisphère nord ainsi que les quatre points cardinaux. Il affiche symétriquement, à travers deux ouvertures au Sud et au Nord, les mois de l’année et l’heure sidérale, correspondant à l’heure « vraie ». Cette dernière indication, nécessaire aux horlogers, leur permet d’ajuster la carte du ciel en fonction de la ville de référence choisie par le client unique.

Le deuxième cadran foisonne lui aussi de fonctions astronomiques du plus grand intérêt. Une longue et fine aiguille centrale, ornée d’un soleil sur son contrepoids, traverse le cadran pour designer la date sur le pourtour extrême du disque. Elle indique également le signe du zodiaque, la saison, et enfin l’équinoxe ou le solstice correspondant à la date en cours.

Symbole de perfection horlogère, la décoration du mouvement est entièrement réalisée à la main de façon artisanale. La combinaison inédite de 15 complications dans un seul garde-temps représente un exercice de haute maîtrise, tout à fait exceptionnel dans l’univers de la Haute Horlogerie. Au vu de sa complexité et de son originalité, la montre Maître Cabinotier Astronomica est par nature réalisée en un seul et unique exemplaire.

Crédits photos : Vacheron Constantin.

Vacheron Constantin

Vacheron Constantin

Dans la même rubrique :

Mots clés :