Montblanc au Festival de Salzbourg.

Montblanc

Soutenu par Montblanc depuis sa création, le « Young Directors Project », concours pour le jeunes metteurs en scène internationaux, est devenu un élément essentiel du Festival de Salzbourg.

L’objectif du « Young Directors Project » est de faire connaître le théâtre d’avant-garde à Salzbourg, et de soutenir le talent et la vision créative de nouveaux réalisateurs. Chaque année, quatre troupes du monde entier sont invitées sous l’égide de Montblanc pour mettre en scène des productions d’avant-garde, présentant ainsi des spectacles innovants à un public exigeant.

Pour l’édition 2014 du projet, Sven-Eric Bechtolf, directeur de théâtre au Festival de Salzbourg, a choisi des troupes de théâtre du Royaume-Uni, de la France, de l’Autriche et de la Serbie, chaque metteur en scène ayant été choisi pour sa créativité, offrant ainsi une nouvelle approche du théâtre.

Les quatre productions seront présentées pendant le festival dans des lieux culturels emblématiques, entre le 31 Juillet et le 15 Août 2014 et chaque spectacle est mis en scène dans sa langue d’origine avec des sous-titres allemands ou anglais , les rendant compréhensibles à un large public international du Festival.

Le jeune réalisateur serbe Miloš Lolic aborde l’instabilité politique, les traumatismes et l’estime de soi après la Première Guerre mondiale en Allemagne avec « Hinkemann », le chef-d’oeuvre expressionniste d’Ernst Toller.

Le réalisateur français Nicolas Charaux met en scène Der Abschied, une nouvelle pièce de Walter Kappacher natif de Salzbourg, basée sur les derniers jours du poète Georg Trakl. Une première mondiale dans le cadre du YDP, cette pièce dépeint une vision changeante de l’existence tourmentée de Trakl qui a été témoin des horreurs du champ de bataille en Ukraine pendant la Première Guerre mondiale. Après un séjour dans un asile de Cracovie, il devient toxicomane, et se tue tragiquement à l’âge prématuré de 27 ans.

Le metteur en scène du Royaume-Uni, Alexander Scott apporte un Orphée très humoristique. Un groupe d’acteurs, également musiciens de jazz, rythme un jeu très animé. Dans cette représentation fictive des années 1930, Eurydice jouée par la chanteuse Yvette Papin, a été enlevée et emmenée par la pègre. Orphée, joué par Django Reinhardt, se lance dans un voyage épique pour la sauver. Cette production musicale très engageante aborde les questions de l’amour, de la perte, et du comportement face à la mort.

Le metteur en scène, Hans-Werner Kroesinger dirige quant à lui, des étudiants de l’Université Mozarteum dans la pièce « 36566 Tage », une plongée dans les années 1914-1918 de la guerre. Le 8 Août 2014, le jour de la première, marquera le 36566 jour depuis les coups de feu à Sarajevo, et le début de la guerre. Au-delà des faits historiques reconnus devenus bien lointain 100 ans plus tard, le jeu donne un aperçu des espoirs, souhaits, craintes et déceptions de toute une série de personnages historiques moins connus.

Le Young Directors Project culminera le 21 Août, 2014, lorsqu’un jury d’experts dirigé par le Dr Helga Rabl-Stadler, président du Festival de Salzbourg et Thaddaeus Ropac, propriétaire de la Galerie Ropac, qui ont tous deux accompagnés le projet dès le début et l’ auteur Michael Köhlmeier remettront au lauréat le Prix Montblanc Young Directors 2014. A cette occasion, il recevra un stylo Montblanc Max Reinhardt Edition unique, spécifiquement conçu pour ce projet.

Crédits photos : Sebastian Hoppe / Montblanc.

Montblanc

Dans la même rubrique :

Mots clés :