Ruggieri : L’art de la Pyrotechnie scénarisé par Matthieu Barès.

Ruggieri

La famille Ruggieri a su se passionner au fil des générations pour cet art du spectacle pyrotechnique. Pour notre plaisir à tous, ils ont su créer, oser et réinventer ce métier d’hier à aujourd’hui.

Qui n’a pas rêver devant un feu d’artifice. Tous, depuis nos plus jeunes années, nous sommes exclamés devant cet art magique aux yeux de chaque néophyte.

L’histoire de cette entreprise familiale prend ses racines autour de 1740 à Bologne en Italie. Cinq frères quittent leur ville natale avec un talent d’artificiers déjà reconnu et arrivent en France. La qualité de leur prestations les font vite connaître par les plus grands. En charge d’animer la Cour de Versailles, l’ainée, Petronino, reçoit du roi Louis XV le titre d’Artificier du roi. Au fil des siècles, ce savoir faire et cette passion n’ont cessé d’évoluer jusqu’à la toute dernière génération.

C’est lors du Heavent Meetings de Cannes que j’ai eu le plaisir de rencontrer Matthieu Barès, chef de projet et designer dans l’art du show pyrotechnique et sixième génération de Ruggieri. On voit tout de suite qu’il s’agit de quelqu’un de passionné. Fière de connaître et de maitriser tous les aspects de sa profession. L’écouter, c’est déjà rêver un peu au prochain feu d’artifice qui illuminera le ciel.

Ruggieri

« La recherche est un aspect des les plus important, » me confie Matthieu Barès. « Nous sommes en constante évolution vers de nouveaux effets, de nouvelles couleurs, sans pour autant oublier nos fondamentaux que nous perfectionnons sans cesse. Aujourd’hui présent dans le monde entier nous sommes capables de faire briller autant un artiste qu’un gigantesque building en passant par les pyramides en Égypte. »

« Depuis plus de 270 ans nous adaptons nos prestations. La course à la modernité et la vitesse grandissante de notre monde, nous pousse à créer des moments toujours plus précieux car éphémère. L’Ère de l’audiovisuel et des effets spéciaux a changé notre métier et aujourd’hui nous cumulons plusieurs savoir faire ; tous complémentaires. »

Je termine mon rendez-vous avec une vision bien plus claire des feux d’artifice et du métier d’artificier. Car derrière les lumières, le son, et le show, éléments indispensables, il y a un travail considérable des hommes et des femmes qui comme Matthieu Barès ont choisi de faire de notre plaisir leur métier quel qu’en soient les conditions.

Crédits photos : Ruggieri.

Ruggieri

Ruggieri

Ruggieri

Ruggieri

Ruggieri