Ionna Vautrin : Interview d’une designer renommée.

Ionna Vautrin

A l’occasion du salon Maison&Objet où nous nous sommes déplacés, pour pouvoir vous abreuver de nombreuses nouveautés tout au long de cette année, j’ai eu l’occasion de rencontre Ionna Vautrin pour la première interview de notre webzine.

Nous franchissons enfin le pas pour vous présenter dans l’avenir les créateurs, les designers, les dirigeants, qui se cachent derrière beaucoup des créations présentées dans nos articles.

En effet, le design prend de plus en plus de place dans notre vie. Hier seulement pour la beauté physique de l’objet, aujourd’hui pour une meilleure utilisation. C’est avec tout ces a priori que je me présente chez Ionna Vautrin.

Autour d’un thé assis à la table de son atelier, dans une atmosphère détendu, nous commençons à discuter de sa passion. Voici pour vous chers lecteurs quelques questions et surtout la retranscription de leurs réponses.

MIKK : L’inspiration qui fait votre Style, dans quelle sorte de muses la trouvez-vous?

IONNA : Quand je crée pour moi, j’aime partir d’un objet de la vie courante pour le redessiner, lui donner une nouvelle fonction. J’ai la nostalgie des objets aujourd’hui inutiles ou dépassés qui avec un autre coup de crayon ou une autre dimension peuvent retrouver une utilité voir même une nouvelle vie. Les demandes des porteurs de projets sont aussi de très bonnes muses, leurs choix guident mes dessins. Réinventer pour eux, est un exercice que j’apprécie.

MIKK : Quelles sont les formes, les matériaux que vous préférez travailler ?

IONNA : Je ne rentre pas forcement dans une case déjà bien définie car beaucoup de matériaux sont intéressants à travailler, tout dépend du projet, cela peut passer du papier trompe l’œil, au verre soufflé. L’utilisation de l’objet définie souvent sa matière. J’aime adoucir les angles, les courbes et les couleurs pour que l’objet évoque sa provenance sans trop s’y attacher, qu’il évoque un souvenir, une émotion.

MIKK : Quel est votre « objet » star?

IONNA : Mon succès auprès du public je le dois au « Binic » qui a été édité en 2010 par la Maison Foscarini. C’est à partir de ce moment où certains éditeurs ont souhaité me confier leurs projets. Pour dessiner cette petite lampe de bureau je suis partie des manches à air.

MIKK : Pour conclure, quelle est votre actualité du moment ?

IONNA : La gamme « Mezzo » chez Lexon va être étoffée de trois nouveaux éléments : un réveil, un stylo et une lampe de poche. Vous pouvez aussi retrouver certaines de mes créations en ce moment lors de l’exposition-vente au 22 rue Milton 75009 Paris.

MIKK : Merci Ionna.

Ainsi, la première interview se termine. C’est donc dans les volutes du thé et de la création que Ionna Vautrin a su nous ouvrir son atelier. Merci pour ce moment de sincérité partagée. Souvent avant le succès il y a des années d’anonymat, de travail et de passion. Toute la rédaction se joint à moi pour souhaiter à Ionna Vautrin la réussite qu’elle mérite.

Crédits photos : Ionna Vautrin / Massimo Gardone / Mikk – The 7 Exclusive Journal.

Ionna Vautrin

Ionna Vautrin

Ionna Vautrin

Ionna Vautrin

Ionna Vautrin

Dans la même rubrique :

Mots clés :