Couach Hornet 1300 : Premiers essais en mer !

Couach Hornet 1300

Le Couach Hornet 1300, présenté en première mondiale au Festival de la Plaisance de Cannes en septembre dernier, tient toutes ses promesses avec les premiers essais en mer qui confirme tous les espoirs placés en lui.

Homologué pour 12 passagers, le Hornet est doté de 7 sièges bolster (sièges assis-debout utilisés en course offshore) et de tout ce qui permettra de passer une excellente journée en mer. Mais on peut imaginer pour lui bien d’autres programmes de navigation : Du day-boat au transport de VIP.

Yann Huort est le pilote attitré du chantier naval Couach. Tous les nouveaux modèles, qu’ils soient civils ou militaires, lui sont confiés pour des essais sans concession, par tout type de condition météo. Le Hornet n’a pas échappé à la règle et le résultat est à la hauteur des attentes de ceux qui ont contribué à sa création.

« Ce HORNET est pour moi un excellent exercice de la part du chantier. C’est un bateau que je connais bien car il a conservé le comportement et toutes les qualités de son « grand frère », l’intercepteur Plascoa 1300 FIC. Après avoir passé un grand nombre d’heures à essayer ces intercepteurs militaires dans les pires conditions de navigation, je peux affirmer qu’en utilisant la même coque en carbone et une mécanique strictement identique, le chantier a conçu un bateau de plaisance indestructible, capable de transporter ses passagers à vitesse élevée dans un confort et avec une sécurité sans égal sur le marché ».

« Ce bateau s’adresse bien évidemment aux particuliers voulant prendre la barre d’un day-boat exceptionnel, qu’ils pourront personnaliser s’ils le souhaitent comme tout bateau Couach. Je pense également à d’autres applications où il pourrait exceller, comme par exemple le transport de VIP et de leurs bagages sur la côte Méditerranéenne, mais également aux Antilles où les trajets entre les îles sont fréquents et la mer parfois difficile. Il serait également idéal comme tender, remorqué derrière un Yacht ou embarqué à bord d’un Mégayacht ».

Hautes vitesses, grande stabilité en mer, polyvalence… le Hornet pourrait bien créer la surprise !

Le Hornet et ses 13,65 mètres sont propulsés par 2 moteurs diesel MAN R6-800 de 800 chevaux chacun, avec stabilisateur Gyroscopic Zero speed SeaKeeper. Sa vitesse maxi est de 52 nœuds pour une vitesse de croisière de 35 nœuds.

Crédits photos : Couach.

Couach Hornet 1300

Couach Hornet 1300

Couach Hornet 1300

Couach Hornet 1300

Couach Hornet 1300

Couach Hornet 1300

Dans la même rubrique :

Mots clés :