Chopard Green Carpet Collection.

Chopard

En collaboration avec Eco-Age et sa fondatrice Livia Firth, Chopard a récemment rejoint le Green Carpet Challenge qui œuvre à promouvoir les liens entre éthique et esthétique.

Avant d’entamer une vie de rêve sur le tapis rouge du plus prestigieux festival de cinéma au monde et de parer les femmes les plus élégantes, les bijoux ont une origine lointaine. La question de leur provenance, et notamment celle de l’or et des pierres qui les constituent, est importante aujourd’hui.

Forte de son expérience, consciente du rôle qu’elle a à jouer au sein de l’industrie joaillière et de sa responsabilité sociale et écologique, la Maison Chopard s’est engagée dans un processus de développement durable de large envergure, «The Journey».

Dans le cadre de cette initiative, un bracelet manchette ainsi qu’une paire de boucles d’oreilles créoles, les deux premières pièces d’une Green Carpet Collection en devenir, ont vu le jour et rejoignent la fabuleuse Red Carpet Collection lancée chaque année pendant le Festival de Cannes.

Dévoilées par Caroline Scheufele, Co-présidente et Directrice Artistique de la Maison Chopard ainsi que par Livia Firth le 17 mai à Cannes et portées par une actrice lors de la fameuse montée des marches du Festival de Cannes, ces pièces sont le premier témoignage de la démarche globale dans laquelle s’est engagée Chopard.

«The Journey» commence ainsi tout en amont de la chaîne de production dont les enjeux sont un approvisionnement respectueux et une traçabilité des matières premières. Soutenus dans leur approche par l’ARM, (Alliance for Responsable Mining), l’or avec lequel ont été fabriquées ces deux créations provient de mines communautaires certifié «Fair Mined» en Amérique du Sud.

Cet or a ensuite été raffiné dans une fonderie spécialisée dans les matières premières issues du commerce équitable. Quant aux diamants destinés à sertir ces magnifiques pièces de haute joaillerie, leur provenance a également fait l’objet d’un choix méticuleux. Toutes les pierres sont issues de l’IGC Group, l’une des plus anciennes firmes de diamant du monde. Leur provenance est certifiée par le Responsible Jewellery Council (RJC), et répond aux exigences de cet organe de surveillance en matière éthique, sociale et écologique.

Chopard est membre de cette association depuis 2010, et vient de voir son certificat de conformité à ses exigences renouvelé pour 3 ans.

Crédits photos : Chopard.

Chopard

Chopard

Chopard

Dans la même rubrique :

Mots clés :