Larusée bleue ou verte : le retour d’une légende.

Larusée

L’histoire de la fameuse absinthe est aussi opaque que son trouble légendaire ! En effet, difficile de savoir qui, de la rebouteuse vallonière Henriod ou du pharmacien Franc-Comtois Pierre Ordinaire, en est le père ou la mère.

C’est dès 1850 que l’absinthe acquiert ses véritables lettres de noblesse. Surtout consommée par les bourgeois parisiens, vantée par Zola, Degas ou Manet, l’absinthe se démocratise petit à petit, jusqu’à devenir vers 1900 l’apéritif le plus consommé en France, avec près de 90% de parts de marché!

Accusée de provoquer de graves intoxications, combattues par les ligues antialcooliques, l’absinthe rend les armes en 1910 en Suisse et 1915 en France, car interdite de consommation et de production. Toutefois, bien que produite sous le manteau pendant cette longue période, l’absinthe renaît officiellement de ses cendres en 2005 en Suisse.

Depuis, l’absinthe est à la recherche de son lustre d’antan, cherchant à reconquérir le cœur des amateurs d’apéritifs. Nul doute que Larusée participera à cette belle aventure, réconciliant l’absinthe avec les amateurs de produits artisanaux haut de gamme.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

Crédits photos : Larusée.

Larusée

Larusée

Larusée

Dans la même rubrique :

Mots clés :