Boucheron collection Serpent Bohème.

Boucheron

En 1888, à la veille d’un de ses nombreux voyages autour du monde, Frédéric Boucheron offrit à son épouse Gabrielle un collier en forme de serpent, gage d’amour, de protection et de bonheur. En 1968, la première ligne Serpent prend vie et ne quittera plus jamais les collections de la Maison Boucheron.

La collection Serpent Bohème, qui comprend une vingtaine de pièces : bagues, bracelets, pendentifs, sautoirs, montres, puces et pendants d’oreilles, est la suite naturelle de cette histoire.

Signature de Boucheron, la collection Serpent Bohème est d’un esprit atemporel et universel. Bravant ainsi les époques et les lieux, elle s’impose par son incroyable unité de codes, d’esprit et de ton, entre classicisme et liberté.

Boucheron

La goutte est le fil d’Ariane de cette collection. Ce motif ancestral est ici, non pas une goutte d’eau, mais une allégorie de la tête du serpent. Très féminin par sa forme, il l’est aussi par le pavage harmonieux des diamants couronnés par des billes d’or.

Toute en finesse, la mise à jour en nid d’abeille permet de laisser passer la lumière et intensifie ainsi l’éclat des diamants. En plus de permettre une tenue parfaite du motif et de magnifier les pierres par une structure ajourée, le nid d’abeille est une véritable prouesse technique révélant l’art du joaillier.

Dans chaque ligne, bague, bracelet, sautoir, pendentif, montres et pendants d’oreilles, trois tailles de goutte courent d’un bijou à l’autre : petits, moyens et grands modèles. Quelle que soit la taille des gouttes, y compris dans les pièces les plus petites et les plus fines, on y retrouve la même qualité de pierres, le même éclat, la même pureté, la même lumière.

Chaque pièce se décline en or blanc et or jaune, s’adaptant à la saison, au tempérament, à la peau, et à l’humeur des femmes Boucheron.

Crédits photos : Boucheron.

Boucheron

Boucheron

Boucheron

Boucheron

Dans la même rubrique :

Mots clés : ,