Hôtel Pershing Hall.

Hôtel Pershing Hall

Situé au cœur du triangle d’or, à quelques pas des boutiques de prestige et des clubs les plus tendances de la capitale, ce lieu élégant aux mille et une atmosphères propose discrétion et harmonie au cœur de Paris.

A l’origine, c’est le comte de Paris qui fit construire un Hôtel particulier.
Il reste de cette époque la façade et le grand escalier. En 1917, lors de l’engagement des troupes américaines, il devient le quartier général de leur Commandant en Chef John Pershing. De sa façade Empire, rien n’a changé, sinon le médaillon en clé de voûte, une étoile qui rappelle celle de la bannière américaine et un médaillon représentant ses trois corps d’armée. Après la guerre de 1914 il devient le cercle des officiers de l’American Legion avant de voir ses volumes transformés au gré de son histoire.

La particularité de ce lieux réside derrière sa façade discrète. Les espaces de vie s’articulent autour d’un patio ouvert sur le ciel. L’inouï de ce patio c’est son jardin qui s’élève verticalement sur plus de 30 mètres. Ce jardin sauvage mais sans cesse choyé comprend plus de 300 essences d’arbres d’arbustes, des plantes venant des Philippines, de l’Himalaya et d’Amazonie. Des lianes, des fougères, des feuilles géantes, une orchidée au-dessus des têtes jusqu’à ce que chavire la perception. On doit cette prouesse horticole, à Patrick Blanc, célèbre botaniste et jardinière de l’impossible.

Hôtel Pershing Hall

Les chambres sont d’une élégance douillette. Luxe épuré, subtils jeux de lumières, accord entre matières nobles et couleurs. Dans chaque chambre s’ordonne autour d’un très grand miroir à trois faces un lit en bois laqué ivoire haut comme un bateau… Tout y est subtil dans l’ambiance et l’éclairage jusqu’au mariage des voilages à trois dessins qui s’accordent au ciel de Paris.

Les salles de bains sont habillées en mosaïque de pâte de verre : camaïeu de blancs d’opale et d’ivoire, rehaussées de cabochons ors. Les baignoires sont montées sur des boules de marbre blanc. Le contrepoint d’œuvres d’artistes contemporains met la touche finale à cet ensemble avec les couleurs profondes vives et colorées.

Pour accéder au restaurant et au lounge, de longs rideaux de perles de verre rythment le hall d’entrée. Lampes et vases aux formes soufflées à Murano, miroirs de couleur carmin parlent à la jungle domptée du mur végétal qui domine le patio. Le rouge, le vert, les ors, tous les tons d’une passion mesurée… Dans le patio, des tables se parlent ou se jalousent : c’est le restaurant.

Les plaisirs du palais proposés par un chef inventif, prônent une cuisine surprenante et délicate qui emprunte au meilleur des cultures culinaires et s’offre comme un mariage de saveurs rares. La carte raffinée et en perpétuel mouvement.

Le cadre élégant, chaleureux et confidentiel du Spa offre comme une parenthèse de beauté et de sérénité. L’accueil est privilégié, les soins personnalisés : massage, détente, mise en beauté. «Head massage» pour les hommes d’affaire stressés et bien sûr l’ensemble des soins traditionnels d’un spa.

Hôtel Pershing Hall *****
49 rue Pierre Charron
75008 Paris

Crédits photos : Hôtel Pershing Hall.

Hôtel Pershing Hall

Hôtel Pershing Hall

Hôtel Pershing Hall

Hôtel Pershing Hall

Hôtel Pershing Hall

Hôtel Pershing Hall

Hôtel Pershing Hall

, , ,