Dinh Van Joaillier.

Pour Jean Dinh Van, le luxe n’est pas un privilège. Il réinvente la joaillerie et créé des bijoux qui, pour la première fois, se destinent plus à révéler ceux qui les portent qu’à impressionner ceux les regardent.

Alix, exclusivement disponible rue de la paix à Paris, symbolise l’attachement de deux êtres chers. Des courbes rondes et sensuelles viennent s’entrelacer pour donner naissance à cette collection de bagues.

Jean Dinh Van, joaillier libre découvre le métier d’artisan joaillier chez Cartier, et entame une histoire d’amour avec le métal. Il s’intéresse au prêt-à-porter de Paco Rabanne et Pierre Cardin, aux meubles de Knoll et à la publicité de marcel Bleustein-Blanchet. Pour la première fois, les créations du joaillier ont fait leur apparition sur les marches de Cannes, à l’occasion du dernier festival du film.

Réalisé sur les sur les toits de Paris Montmartre, Sophie Vlaming, sous l’œil du photographe Marc Philbert, représente la femme multiple, tantôt forte, tantôt sensible. Dinh Van, à travers sa nouvelle campagne, retranscrit sa complexité et la montre sous toutes ses facettes, libre de ses choix et de ses sentiments.

,