My Dior, tout l’esprit de Dior.

Mai 2012, Victoire de Castellane nous présente la nouvelle collection de bijoux DIOR, baptisée MY DIOR.

Au-delà du symbole du cannage, c’est l’esprit de la Maison de couture, que la créatrice fait revivre : motif que l’on retrouve, dès les origines de DIOR en 1947, sur les chaises Napoléon III utilisées lors des défiles ou bien encore sur les bustes de pailles de l’artiste Janine Janet, qui en décoraient les vitrines.

My Dior écrit donc un nouveau chapitre de la grande histoire du cannage chez Dior. Chamarrure que l’on retrouve en bagues, en bracelets ou en manchettes, sertis ou non de pierres précieuse. Les fils torsadés et les cordelettes donnent du relief au dessin. Les effets de ciselure ajoutent encore plus de finesse à ces bijoux.

Le travail est joaillier. La technique de la fonte, à cire perdue, assure à la collection ce supplément d’âme que seule la main de l’homme sait rendre aux objets.

Comme toujours chez Dior Joaillerie, les savoir-faire sont ceux des meilleurs ateliers parisiens. My Dior respecte l’esprit du couturier.

,