Dedon Yin Yang : construits par les éléments.

Libéré de toutes les conventions en matière de mobilier, Yin Yang puise ses origines dans l’harmonie des formes et les contraires dynamiques de la philosophie chinoise.

Une harmonie reflétée par la fibre bronze et platine dans l’alternance de surfaces convexes et concaves. Bercées par quatre kilomètres de fibre Dedon tressée, elles caressent l’oeil en même temps que le corps et chacune des alvéoles intégrées permet à une personne d’y prendre place.

C’est sur la plage d’Olango, sur l’île de Cebu, que l’idée en est venue au designer Nicolas Thomkins, et c’est dans le sable qu’il a tracé avec un bâton sa première ébauche : un meuble formé de deux éléments que l’on dirait sculptés par la Nature – telles des pierres façonnées par l’eau ou des dunes modelées par le vent.

4 000 mètres de fibre, voilà le problème que même les meilleurs artisans vanniers de la manufacture Dedon de l’île de Cebu, aux Philippines, ont dû tout d’abord résoudre, et c’est d’une étroite collaboration entre le designer et l’équipe du bureau d’études qu’est née une œuvre d’art qui parvient à conjuguer deux éléments en une forme limpide.

Yin Yang fut récompensé par le red dot design award : best of best, l’un des concours de design international des plus renommés au monde.

Crédits photos : Dedon.