Jaeger LeCoultre 2012 : Nouvelle Duomètre à Sphérotourbillon.

Tous les passionnés de belles pièces d’horlogerie sont unanimes, cette nouvelle Jaeger-LeCoultre Duomètre à Sphérotourbillon est tout simplement extraordinaire.

Plus qu’une montre, c’est un mécanisme exceptionel : le Dual-Wing.
Ce mouvement qui révolutionne l’horlogerie est un véritable chef d’œuvre de micro-mécanique qui met en avant la maîtrise et le savoir-faire de la célèbre maison Suisse. Jérôme Lambert, CEO Jaeger-LeCoultre nous explique :

« En imaginant son mécanisme inédit Dual-Wing, la Manufacture Jaeger-LeCoultre n’a pas seulement conçu l’élément fondateur d’une nouvelle collection baptisée Duomètre, elle a tout simplement ajouté un chapitre entier à l’histoire de l’horlogerie.

Hier encore, confier à un mouvement horloger traditionnel la mission d’assurer, en plus de l’indication de l’heure, une complication additionnelle, faisait courir un risque quant à sa précision de fonctionnement. Tous les trésors d’ingéniosité des meilleurs horlogers ne pouvaient contrer les lois de la physique et les limites de la micromécanique. Certes, les mouvements qu’ils parvenaient à réaliser donnaient satisfaction selon que l’on privilégie la performance technique, la précision ou bien l’esthétique. Mais il fallait choisir entre l’un ou l’autre de ces trois paramètres…

Posséder une montre à complication réunissant ces trois ingrédients s’apparentait à une utopie. Et puis un jour, dans les ateliers de la Manufacture Jaeger-LeCoultre, au cœur de la Vallée de Joux, en Suisse, une idée est venue : et si l’on repartait d’une feuille blanche ? Si, au lieu d’améliorer l’existant, on reprenait tout à zéro ? Et si, au lieu d’évolutions, on choisissait une révolution ? C’est ainsi qu’est né le concept Dual-Wing, deux mécanismes distincts et autonomes réunis dans un même boîtier : à l’un la charge d’assurer l’indication de l’heure, à l’autre d’animer une fonction additionnelle.

Deux mécanismes distincts et autonomes rassemblés dans un boîtier ? S’il ne s’agissait que de cela, les horlogers de Jaeger-LeCoultre n’auraient alors réalisé qu’un chef-d’oeuvre de miniaturisation. Mais ils ont fait beaucoup plus en reliant les deux mécanismes à un seul organe réglant, gage d’un fonctionnement d’une précision digne d’un chronomètre.

Alors oui, le concept Dual-Wing, point de départ de la collection Duomètre, est bien une révolution, car il permet désormais de posséder une montre réconciliant précision et complication inédite. »

Cette montre qui possède 50 heures de réserve de marche est fabriquée, assemblée et décorée à la main. Son boîtier en or rose 18 carats a un diamètre de 42 millimètres pour une hauteur de 14,1 avec le verre saphir. Les aiguilles heure et minute sont de type feuille, et celle de la petite seconde est en bâton avec contrepoids en forme de poire. Son bracelet est fait en alligator cousu main, avec boucle ardillon en or rose 18 carats.

Cette montre à Sphérotourbillon est une pure merveille, et en attendant de la mettre à votre poignet, vous pouvez toujours regarder cette vidéo.

Crédits photos : Jaeger LeCoultre.

,