Ducati 1199 Panigale. Oh Maximus déchaine les foudres.

Il a fallut attendre, être patient. Mais ça y est, elle fait son apparition ce week-end en public au Salon International de la Moto à Milan (10 au 13 novembre 2011). Elle est née sur son territoire italien reconnu comme la Vallée des Motoristes, et Dieu sait si je connais cette vallée, où coule la passion de la course et des performances dans les veines de chacun.

Cette Ducati souligne avec fierté son rôle d’ambassadrice du Made in Italy dans le monde entier en immortalisant le nom de sa ville et de son quartier, Borgo Panigale à Bologne.

Avec son ADN issu de la compétition et développé comme une véritable moto de sport, la Ducati 1199 Panigale sera inscrite au Championat du Monde Superstock 2012 et il est prévu par l’usine, dans son programme de développement, qu’elle soit présente au Championnat du Monde Superbike en 2013. Tant qu’à son arrivée en concession, celle-ci est prévue pour le mois de mars 2012.

Avec ses 195 chevaux et ses 188 kg tous pleins faits, Ducati ne fait pas dans la demi-mesure. La marque a voulu affirmer haut et fort sa révolution, et à n’en pas douter cette moto va marquer l’histoire de cette dernière, notamment avec l’arrivée de son nouveau bloc moteur baptisé Superquadro.

Pour ce qui est du design, cela se remarque d’emblée sur la Panigale : feux avant à diodes qui lui prodigue un regard singulier, ligne étroite et gabarit ramassé, coque de selle arrière pointue, rien ne manque pour définir à cette machine un caractère unique, et plus encore sur la version 1199 S (ici en photo) qui se caractérise par un pack complet ABS, des suspensions Ohlins électronique et le Ducati Data Analyser par GPS.

Pour beaucoup, et je fais partir de ceux là, seul nos amis italiens sont capables de concevoir une telle furie mécanique dissimulée sous une ligne d’une telle élégance et d’une telle finesse, près à bondir pour conquérir la terre entière, tel l’empereur Marc Aurèle qui demanda au général en chef de ces légions : Oh Maximus, déchaine les foudres.